Au lieu de les voir partir à l'abattoir, un éleveur offre une seconde vie à ses 2800 poules pondeuses - Vonjour