Christian Estrosi défend le professeur Didier Raoult qui selon lui est victime de "lynchage médiatique" - Vonjour