Dans les Vosges, les sapins meurent de soif sous nos yeux... - Vonjour