Des étudiants ont demandé d'interdire les applaudissements, car cela pourrait potentiellement provoquer de l'anxiété chez certains de leurs camarades - Vonjour