Grâce aux internautes, 45 000 chevaux sauvages ont échappé au massacre aux États-Unis - Vonjour