Il y aurait 73% de fake news en moins sur Twitter depuis la suspension de Trump  - Vonjour