Le vérificateur des faits du Washington Post a déclaré que Trump avait menti plus de 10 000 fois depuis sa prise du pouvoir - Vonjour