On a demandé à cette écolière de défaire sa coiffure ou de rentrer chez elle - Vonjour